Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2013

Un jardin qui fait disparaître la frontière

Créer un jardin transfrontalier, voici la belle idée que la France et l'Allemagne ont réalisée. 

Le Jardin des Deux Rives relie Strasbourg à Kehl dans un concept unique. Séparé par le Rhin, le jardin commence sur une rive et se termine sur celle d'en face. Et pour passer d'un pays à l'autre,  il n'y a qu'un pont, la passerelle Mimram, du nom de l'architecte qui l'a conçue. Uniquement piétonne et cycliste, elle permet aux promeneurs de passer de Strasbourg à Kehl en toute détente.

Inauguré en 2004, le jardin de 150 hectares est un réel symbole du rapprochement franco-allemand. D'ailleurs, lorsque l'on traverse la passerelle de Strasbourg vers Kehl, on est accueilli sur la terre allemande par la statue intitulée "Rencontre"... Quoi de mieux pour symboliser une amitié entre deux pays !

Au delà de sa fonction le lieu de promenade et de flânerie fort agréable, le jardin est aussi le théâtre de manifestations culturelles (concerts, danse, arts de la rue...).

Beaucoup de monde y flane déjà début mars par un temps bien frais... Je n'ose imaginer à quoi ressemble la fréquentation du jardin en plein été !

Petit reportage France 2 : https://www.youtube.com/watch?v=n9qbVg0Pqgc

Place aux photos ! 

Jardin des deux rives

Jardin des deux rives

Jardin des deux rives

Jardin des deux rives

Jardin des deux rives

01/03/2013

Allons encourager notre équipe de... basket !

Alors qu'en football masculin Strasbourg est inexistante (l'équipe joue dans des championats nationaux au niveau amateur - une anomalie pour une ville de cette taille...), elle est en revanche au top pour le basket.

SIG

Actuellement en deuxième position du classement Pro A (équivalent de la ligue 1 pour le foot), la SIG (Strasbourg Illkirch-Graffenstaden) a été créée en 1928. Son histoire est entrecoupée montées et de descentes successives entre la Pro A et la Pro B jusqu'à ce qu'en 2005 elle devienne pour la première fois championne de France. En 2009, le club est le 3ème de France en termes de nombre de licenciés. L'équipe pro est entrainée depuis 2011 par Vincent Collet, qui est aussi sélectionneur de l'équipe de France depuis 2009. Bref, ce club, c'est du sérieux !

Avec Monsieur, nous en avons découvert la qualité lundi dernier pour la rencontre avec Châlon-sur-Saône au Hall Rhénus. C'était notre tout premier match de basket, nous n'en n'avions jamais vu auparavant. 

Ambiance !

Les deux équipes étant très bonnes, le score est resté serré longtemps. Entre chaque interruptions de jeu, les pom-pom girls débarquent pour animer, distribuer des t-shirt au public et bien sur encourager l'équipe. Elles sont accompagnées de la mascotte de l'équipe, "Sig'Oh", une cigogne qui n'hésite pas à se déhancher sur Gangnam Style pour mettre l'ambiance. Nous avons aussi pu assister à une démonstration de handi-basket avec des joueurs en fauteuils roulant.

Du côté du public, le Hall Rhénus était plein. L'ambiance était bon enfant pour un public familial, ce qui n'empêche évidemment pas les réactions d'encouragement et d'indignations, selon la situation. Armés de grands cartons pliés en éventail, les spectateurs applaudissent bruyamment au rythme des tambours et grosses caisses du groupe de supporter. Je vous assure, ça rempli les oreilles !

Du côté du jeu, ça va vite, très vite. Le temps de tourner la tête pour attraper un mouchoir, on rate un panier marqué ! En trois pas les joueurs traversent le terrain, du moins, c'est l'impression qu'ils donnent. Ils sont véloces et agiles, de vrais jongleurs équilibristes. 

Au final, le score s'est creusé en faveur de la SIG. L'équipe strasbourgeoise a remporté le match 80 à 65.

On peut dire qu'on est bien tombé pour notre premier match !

Pour plus d'info : http://sigbasket.fr/